Les limites de la Curothérapie

Contrairement à toutes les autres thérapies chimiques ou naturelles, la Curothérapie n’a pratiquement pas de limites, ni dans le nombre de soins, ni dans les méthodes de soins.

Dans le nombre de soins : 
Les 6 soins de base ne sont que des principes de base. Selon le cas, bien plus de soins sont nécessaires. 

Ce peut-être dans le cadre de soins de dégradations avancées (cancer – maladie neurodégénérative avec de grosses dégradations…) qui nécessitent plusieurs soins de régénération, étalés dans le temps (1 tous les 23 jours). 

Ce peut-être dans le cadre de nettoyage de problématiques de vies antérieures. Certaines personnes ont eu des vies depuis des centaines de milliers d’années, voire sur différentes planètes et les problèmes de karma ou d’erreurs de comportements sont à retrouver et à solder un par un. Il n’est pas rare d’avoir une douzaine de boulets de ce genre, soit une dizaine de soins uniquement pour les trouver et régler. Les blessures de vies antérieures (qui ont laissé une empreinte de douleurs intense et longue) doivent aussi être toutes soignées. Et il n’est pas rare de cumuler de 50 à 100 de ce genre de blessures, qui demanderont une dizaine de soins pour être toutes perçues et soignées.

En conséquence, il nous est arrivé de faire des soins à une personnes régulièrement pendant 2 ans, une fois par mois, pour solder toutes les problématiques de cette vie et des vies antérieures, puis de développer toutes ses facultés pour qu’elle devienne une excellente thérapeute.

Dans les méthodes de soins :
Dans les soins de base sont appliquées des méthodes de magnétisme - passeur d’âme - naturopathie avec des plantes, des minéraux, des métaux – clairvoyance et clair ressenti – géobiologie de l’habitat et géobiologie sacrée (y compris avec des appareils de contrôle) - 

Des soins sont aussi faits avec des esprits de la nature, des esprits des plantes et animaux, des saintes présences, des guides et des médecins astraux.

Ensuite nous avons accès aux mémoires de vies antérieures de la personne, ses erreurs de vies, ses peurs ancrées, ses blessures de vies antérieures. Il s’agit d’une thérapie qui ne s’applique pas qu’à la vie actuelle mais au nettoyage de toutes les vies antérieures qui ont des conséquences sur cette présente vie.

Pour chaque cas, outre nos propres ressentis, nous avons l’aide des autres règnes et des autres « thérapeutes énergétiques ».

Les limites :
Il existe toutefois trois limites à l’efficacité des soins en curothérapie. 
La première est le programme de vie de la personne. S’il est prévu qu’elle décède à telle période, aucun soin ne changera ce programme. 

La seconde est liée aussi au programme de vie mais par rapport aux vécus à faire. S’il est prévu qu’une personne souffre d’un certain problème parce qu’elle a fait subir une injustice dans une vie précédente, tant qu’elle n’aura pas fait cette épreuve jusqu’à son terme, il ne sera pas possible de la soigner complètement.  

La troisième est liée à la logique. Il est évident que si une personne se fracture un bras, il y aura lieu dans un premier temps de remettre l’os en place avant de faire des soins énergétiques. Donc certaines techniques physiques, voire certaines plantes physiques ou autres sont indispensables pour la rapidité et l’efficacité du résultat. 

En résumé, comprenez qu'il s'agit de soins et que chaque personne est différente. Pour un résultat optimum, les 6 soins de base sont rarement suffisants. L'idéal est de poursuivre et de peaufiner les soins jusqu'à l'obtention d'un l'état de santé physique émotif et moral optimal.